ÉDITIONS/ L’instant du danger

La couverture plastifiée fait référence aux habitudes de certains immigrants de couvrir précieusement leur mobilier (le chauffeur de taxi qui couvre ses banquettes, la famille d’origine hellénique qui couvre leurs  lampes dans leur emballage initial, etc.).

Certaines mises en page sont inspirées des fiches d’immigration. Stériles, nominatives, techniques et numérotées, ces fiches font appel à l’anonymat des parcours.

Au centre du livre se retrouve une série de photos, traduisant la multitudes des destins, la résilience des réfugiés.

2012
DFI-Instant-du-danger-2-2-web

DFI-Instant-du-danger-8-web DFI-Instant-du-danger-6-web DFI-Instant-du-danger-4-web DFI-Instant-du-danger-3-web DFI-Instant-du-danger-1-2-web